En chantier

En chantier | Secreto

En chantier, c’est un avant-go√Ľt des titres qu√©b√©cois de demain, d√®s aujourd’hui.

Sous forme d’entrevues, d√©couvrez de nouveaux projets et suivez leur √©volution √† travers le temps, un nouveau chapitre √©tant publi√©e √† chaque √©tape de conception.

D√©sireux de cr√©er l’engouement, Planlarge.ca vous offre ainsi un regard unique sur le futur, doubl√© d’une incursion exclusive dans les r√©flexions et d√©marches d’une √©quipe de production.

Découvrez Secreto | Chapitre 1

√ČTAPE DE CONCEPTION

En pré-production 30%

La pr√©-production¬†ou la prep, dans le jargon, est l’√©tape juste avant le tournage. C’est le moment o√Ļ les artisans s’affairent √† trouver et confirmer les lieux de tournage, compl√©ter le casting, l’√©quipe technique, pr√©parer les d√©cors et planifier la logistique n√©cessaire.

DATE DE TOURNAGE PR√ČVUE | Automne 2018

DATE DE SORTIE PR√ČVUE | Hiver 2019

À PROPOS

FORMAT | Court-métrage

GENRE | Drame

PRODUCTION | Alex Mathieu (Interpolis)

SC√ČNARISATION ET R√ČALISATION | Val√©rie Gervais-Lillo

COM√ČDIEN(S) CONFIRM√Č(S) | L√©a Roy

R√ČSUM√Č | Maude est une jeune femme de 19 ans qui, apr√®s six mois d’absence, retourne visiter ses grands-parents dans le quartier du Vieux-Longueuil. Maude habite maintenant Qu√©bec depuis son d√©m√©nagement en appartement pour poursuivre ses √©tudes. Lors de sa visite dans son quartier d’enfance, elle trouvera la possibilit√© de se lib√©rer de ce qui depuis toujours, √©tait inavouable.

ENTREVUE

Pour en apprendre d’avantage sur le projet et nous parler de la pr√©-production, Planlarge.ca s’est entretenu avec le producteur Alex Mathieu ainsi que la sc√©nariste et r√©alisatrice Val√©rie Gervais-Lillo.

PLANLARGE.CA: en quelques mots, de quoi parle Secreto?

VAL√ČRIE GERVAIS-LILLO:¬†Secreto est un film sur l’abus sexuel, le cauchemar d’√™tre une victime mais √©galement, un hommage au courage requis pour confronter son agresseur. Dans l’histoire, nous suivons Maude, 19 ans, qui retourne dans son quartier d’enfance et d√©cide de confronter son grand-p√®re, qui a abus√© d’elle quand elle √©tait plus jeune.

PLANLARGE.CA:¬†pouvez-vous nous expliquer la gen√®se de ce film? Qu’est-ce qui vous a inspir√© √† √©crire cette histoire?

VGL: j’ai √©crit ce sc√©nario voil√† environ deux ans, suite √† un voyage en Argentine au cours duquel j’ai fait la rencontre d’une femme qui s’est confi√© √† moi et m’a avou√© s’√™tre fait agresser sexuellement de cette mani√®re. √Čvidemment, cet aveu m’a profond√©ment troubl√©… Troubl√© et inspir√©, au point que moi, qui n’avais jamais √©crit auparavant, me suis donn√© le mandat de raconter son histoire.

D’ailleurs, le titre du film fait √©cho √† ces √©v√©nements, secreto voulant dire secret en espagnol.

Valérie Gervais-Lillo, scénariste et réalisatrice

PLANLARGE.CA: ce f√Ľt un appel au devoir donc, en tant que femme et citoyenne du monde…

VGL: tout √† fait… Ce genre de chose peut nous arriver √† tous, l’actualit√© r√©cente nous le prouve bien et nous a (r√©)ouvert les yeux √† ce sujet. Je voulais, √† travers ce film, √† la fois le rappeler et donner le courage aux jeunes femmes de d√©noncer, malgr√© la peur et la vuln√©rabilit√©, comme le personnage de Maude le fait. D√©noncer pour soi, bien entendu, mais √©galement pour le bien de son prochain, pour pr√©venir.

“Au moment de l’√©criture, le mouvement #metoo n’√©tait pas encore n√©, mais force est d’admettre que ces √©v√©nements ont donn√© raison √† la pertinence de ce film.” – Val√©rie Gervais-Lillo

PLANLARGE.CA: vivre une agression sexuelle, c’est horrible, mais par son grand-p√®re en plus, par la famille…

VGL: oui, cela souligne √† quel point √ßa peut provenir de n’importe o√Ļ, m√™me des recoins les plus improbables. La famille, c’est habituellement l’endroit o√Ļ tu dois te sentir le plus en s√©curit√©… √Čvidemment, tout cela double la dose de courage n√©cessaire pour d√©noncer.

PLANLARGE.CA: Alex, pourquoi produire Secreto est quelque chose d’important pour toi?

ALEX MATHIEU:¬†un jour, j’ai re√ßu un courriel de l’INIS (Institut National de l’Image et du Son, nous sommes tous les deux anciens √©l√®ves) comme quoi Val√©rie cherchait un producteur pour son projet. Tout de suite, je suis tomb√© en amour avec son propos, son √©criture, sa symbolique et √† quel point elle est r√©fl√©chie dans son approche. √Ä ce sujet, nous avons d√©cid√© de ne pas attendre de financement en bonne et due forme et de proc√©der tout de suite √† la production, √† l’aide de nos ressources et d’une campagne de financement participatif. Ce film doit √™tre fait, co√Ľte que co√Ľte.

PLANLARGE.CA: tourner sans financement, ce n’est quand m√™me pas un l√©ger d√©fi…

AM:¬†nous en sommes bien conscients. Le tournage durera trois jours, √† petite √©quipe. √Čvidemment, nous ne pourrons payer les gens que de mani√®re symbolique, mais nous esp√©rions que d’autres ressentent le devoir d’exprimer quelque chose de capital √† travers ce film, et jusqu’√† maintenant, c’est le cas.

Cette manière de faire ne doit pas nécessairement être la norme, mais nous considérons Secreto comme une exception, une cause sociale.

Alex Mathieu, producteur

PLANLARGE.CA: √† ce sujet, vous √™tes affili√©s avec La Fondation Marie-Vincent, n’est-ce pas?

AM:¬†oui et nous en sommes fiers. La Fondation Marie-Vincent aide les enfants et les adolescents victimes de violence sexuelle et leur famille √† surmonter cette √©preuve, √† l’aide notamment de traitements sp√©cialis√©s. √Ä ce titre, 5% des fonds ramass√©s seront remis √† la fondation. C’est g√©nial de pouvoir relier la fiction √† la r√©alit√© de cette mani√®re. √áa donne une tout autre dimension √† ce que nous faisons.

PLANLARGE.CA: au niveau cr√©atif, vous avez choisi d’asseoir l’action en banlieue, en l’occurrence ici Longueuil. Pour quelle raison?

VGL:¬†pour moi, la banlieue √©voque un lieu en retrait, isol√© et j’aimais cette symbolique, comme une cloche de verre. Comme si les √©v√©nements qui se d√©roulaient sous cette cloche ne faisaient pas partie du monde… Il en tient au personnage de Maude de la briser. Pour Longueuil, il y a √©videmment une question logistique, en ce sens que c’est tout proche de nous, mais surtout, nous aimions les tableaux, les visuels que nous donne cette ville.

PLANLARGE.CA: peux-tu m’en dire un peu plus sur ton approche visuelle?

VGL:¬†pour rester sur l’analogie des tableaux, le personnage de Maude semblera, du moins au d√©but, toujours prisonni√®re du cadre, √† l’√©troit. Plus l’intrigue avancera et plus le cadre va respirer, √©voluant avec elle. Au niveau de l’ambiance, je pr√©conise quelque chose d’intrigant, de myst√©rieux.

PLANLARGE.CA: et au niveau des couleurs?

VGL:¬†notamment du bleu, pour symboliser la tristesse, l’heure bleue, le changement. Sinon, ce sera beaucoup de couleurs chaudes, pour contraster avec la froideur de l’intrigue.

Moodboards et inspirations.

PLANLARGE.CA: au niveau des lieux de tournage, que cherchez-vous?

VGL et AM: au-del√† des sc√®nes ext√©rieures, l’action se d√©roule principalement dans un seul lieu, soit la maison des grands-parents. Nous voyons un bungalow, tr√®s typique, avec beaucoup de couleurs et tr√®s charg√©, pour faire √©cho au poids du secret qu’ils portent.

PLANLARGE.CA: est-ce donc dire que la grand-mère est au courant des agissements de son mari?

VGL: elle est dans le d√©ni. Elle refuse de confronter la r√©alit√©. D’ailleurs, pour le r√īle du mari, nous cherchons quelqu’un d’attachant, pour mettre l’emphase sur le fait que ces actions peuvent √™tre commises par des personnes qui, √† la base, n’ont surtout pas l’air d’agresseurs.

PLANLARGE.CA:¬†pour jouer le r√īle principal de Maude, vous avez choisi la com√©dienne L√©a Roy. Pourquoi?

VGL: premi√®rement, tout comme la jeune femme qui s’est confi√©e √† moi et m’a inspir√© ce sc√©nario, L√©a poss√®de beaucoup des traits hispaniques. Ensuite, elle a un charisme, une pr√©sence extraordinaire. Elle d√©gage un myst√®re, elle est de ces jeunes qui a une vieille √Ęme, une grande maturit√©… Lui donner le r√īle allait de soi.

Léa Roy

PLANLARGE.CA: en terminant, comment envisagez-vous le tournage?

AM: nous d√©sirons quelque chose de calme, respectueux, quelque chose qui s’approche du recueillement. Nous souhaitons une approche organique, qui laissera les com√©diens s’impr√©gner de leurs √©motions, √©tant donn√© la lourdeur du sujet.

√Čvidemment, combiner une ambiance calme et un horaire charg√© repr√©sentera notre plus grand d√©fi.

Alex Mathieu, producteur

PLANLARGE.CA:¬†les amis, merci beaucoup pour cet entretien et on se revoit tr√®s bient√īt pour la suite!

CAMPAGNE DE FINANCEMENT

Contribuez au succès de Secreto avec un don! En échange, vous aurez accès à toutes sortes de cadeaux plus uniques les uns que les autres!

LIENS INT√ČRESSANTS

SUR FACEBOOK

[custom-facebook-feed id=SECRETOLEFILM]

LIGNE DU TEMPS

Suivez ici l’√©volution du projet √† travers ses diff√©rentes √©tapes de conception.

À venir : le tournage et la post-production.

[cool-content-timeline post-type=”post” post-category=”” tags=”secreto” autoplay=”false” story-content=”short” taxonomy=”” layout=”horizontal” designs=”design-3″ skin=”default” show-posts=”3″ order=”ASC” start-on=”0″ icons=”NO” items=”3″ date-format=”j F Y”]

N’oubliez pas de partager et commenter cet article au bas de la page!

[mycred_hide_if balance=”10″ ctype=”mycred_default”]

‚ėÖ Devenez membre V.I.P.¬†d√®s maintenant! C‚Äôest gratuit et tout √† votre avantage! Accumulez des points de diverses fa√ßons en parcourant Planlarge.ca et soyez r√©compens√©s en ayant acc√®s √† du contenu et des √©v√©nements exclusifs! D√©j√† membre? Connectez-vous!¬†‚ėÖ

[/mycred_hide_if]
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
2