En chantier

En chantier | Secreto

En chantier, c’est un avant-goût des titres québécois de demain, dès aujourd’hui.

Sous forme d’entrevues, découvrez de nouveaux projets et suivez leur évolution à travers le temps, un nouveau chapitre étant publiée à chaque étape de conception.

Désireux de créer l’engouement, Planlarge.ca vous offre ainsi un regard unique sur le futur, doublé d’une incursion exclusive dans les réflexions et démarches d’une équipe de production.

Découvrez Secreto | Chapitre 1

ÉTAPE DE CONCEPTION

En pré-production 30%

La pré-production ou la prep, dans le jargon, est l’étape juste avant le tournage. C’est le moment où les artisans s’affairent à trouver et confirmer les lieux de tournage, compléter le casting, l’équipe technique, préparer les décors et planifier la logistique nécessaire.

DATE DE TOURNAGE PRÉVUE | Automne 2018

DATE DE SORTIE PRÉVUE | Hiver 2019

À PROPOS

FORMAT | Court-métrage

GENRE | Drame

PRODUCTION | Alex Mathieu (Interpolis)

SCÉNARISATION ET RÉALISATION | Valérie Gervais-Lillo

COMÉDIEN(S) CONFIRMÉ(S) | Léa Roy

RÉSUMÉ | Maude est une jeune femme de 19 ans qui, après six mois d’absence, retourne visiter ses grands-parents dans le quartier du Vieux-Longueuil. Maude habite maintenant Québec depuis son déménagement en appartement pour poursuivre ses études. Lors de sa visite dans son quartier d’enfance, elle trouvera la possibilité de se libérer de ce qui depuis toujours, était inavouable.

ENTREVUE

Pour en apprendre d’avantage sur le projet et nous parler de la pré-production, Planlarge.ca s’est entretenu avec le producteur Alex Mathieu ainsi que la scénariste et réalisatrice Valérie Gervais-Lillo.

PLANLARGE.CA: en quelques mots, de quoi parle Secreto?

VALÉRIE GERVAIS-LILLO: Secreto est un film sur l’abus sexuel, le cauchemar d’être une victime mais également, un hommage au courage requis pour confronter son agresseur. Dans l’histoire, nous suivons Maude, 19 ans, qui retourne dans son quartier d’enfance et décide de confronter son grand-père, qui a abusé d’elle quand elle était plus jeune.

PLANLARGE.CA: pouvez-vous nous expliquer la genèse de ce film? Qu’est-ce qui vous a inspiré à écrire cette histoire?

VGL: j’ai écrit ce scénario voilà environ deux ans, suite à un voyage en Argentine au cours duquel j’ai fait la rencontre d’une femme qui s’est confié à moi et m’a avoué s’être fait agresser sexuellement de cette manière. Évidemment, cet aveu m’a profondément troublé… Troublé et inspiré, au point que moi, qui n’avais jamais écrit auparavant, me suis donné le mandat de raconter son histoire.

D’ailleurs, le titre du film fait écho à ces événements, secreto voulant dire secret en espagnol.

Valérie Gervais-Lillo, scénariste et réalisatrice

PLANLARGE.CA: ce fût un appel au devoir donc, en tant que femme et citoyenne du monde…

VGL: tout à fait… Ce genre de chose peut nous arriver à tous, l’actualité récente nous le prouve bien et nous a (ré)ouvert les yeux à ce sujet. Je voulais, à travers ce film, à la fois le rappeler et donner le courage aux jeunes femmes de dénoncer, malgré la peur et la vulnérabilité, comme le personnage de Maude le fait. Dénoncer pour soi, bien entendu, mais également pour le bien de son prochain, pour prévenir.

“Au moment de l’écriture, le mouvement #metoo n’était pas encore né, mais force est d’admettre que ces événements ont donné raison à la pertinence de ce film.” – Valérie Gervais-Lillo

PLANLARGE.CA: vivre une agression sexuelle, c’est horrible, mais par son grand-père en plus, par la famille…

VGL: oui, cela souligne à quel point ça peut provenir de n’importe où, même des recoins les plus improbables. La famille, c’est habituellement l’endroit où tu dois te sentir le plus en sécurité… Évidemment, tout cela double la dose de courage nécessaire pour dénoncer.

PLANLARGE.CA: Alex, pourquoi produire Secreto est quelque chose d’important pour toi?

ALEX MATHIEU: un jour, j’ai reçu un courriel de l’INIS (Institut National de l’Image et du Son, nous sommes tous les deux anciens élèves) comme quoi Valérie cherchait un producteur pour son projet. Tout de suite, je suis tombé en amour avec son propos, son écriture, sa symbolique et à quel point elle est réfléchie dans son approche. À ce sujet, nous avons décidé de ne pas attendre de financement en bonne et due forme et de procéder tout de suite à la production, à l’aide de nos ressources et d’une campagne de financement participatif. Ce film doit être fait, coûte que coûte.

PLANLARGE.CA: tourner sans financement, ce n’est quand même pas un léger défi…

AM: nous en sommes bien conscients. Le tournage durera trois jours, à petite équipe. Évidemment, nous ne pourrons payer les gens que de manière symbolique, mais nous espérions que d’autres ressentent le devoir d’exprimer quelque chose de capital à travers ce film, et jusqu’à maintenant, c’est le cas.

Cette manière de faire ne doit pas nécessairement être la norme, mais nous considérons Secreto comme une exception, une cause sociale.

Alex Mathieu, producteur

PLANLARGE.CA: à ce sujet, vous êtes affiliés avec La Fondation Marie-Vincent, n’est-ce pas?

AM: oui et nous en sommes fiers. La Fondation Marie-Vincent aide les enfants et les adolescents victimes de violence sexuelle et leur famille à surmonter cette épreuve, à l’aide notamment de traitements spécialisés. À ce titre, 5% des fonds ramassés seront remis à la fondation. C’est génial de pouvoir relier la fiction à la réalité de cette manière. Ça donne une tout autre dimension à ce que nous faisons.

PLANLARGE.CA: au niveau créatif, vous avez choisi d’asseoir l’action en banlieue, en l’occurrence ici Longueuil. Pour quelle raison?

VGL: pour moi, la banlieue évoque un lieu en retrait, isolé et j’aimais cette symbolique, comme une cloche de verre. Comme si les événements qui se déroulaient sous cette cloche ne faisaient pas partie du monde… Il en tient au personnage de Maude de la briser. Pour Longueuil, il y a évidemment une question logistique, en ce sens que c’est tout proche de nous, mais surtout, nous aimions les tableaux, les visuels que nous donne cette ville.

PLANLARGE.CA: peux-tu m’en dire un peu plus sur ton approche visuelle?

VGL: pour rester sur l’analogie des tableaux, le personnage de Maude semblera, du moins au début, toujours prisonnière du cadre, à l’étroit. Plus l’intrigue avancera et plus le cadre va respirer, évoluant avec elle. Au niveau de l’ambiance, je préconise quelque chose d’intrigant, de mystérieux.

PLANLARGE.CA: et au niveau des couleurs?

VGL: notamment du bleu, pour symboliser la tristesse, l’heure bleue, le changement. Sinon, ce sera beaucoup de couleurs chaudes, pour contraster avec la froideur de l’intrigue.

Moodboards et inspirations.

PLANLARGE.CA: au niveau des lieux de tournage, que cherchez-vous?

VGL et AM: au-delà des scènes extérieures, l’action se déroule principalement dans un seul lieu, soit la maison des grands-parents. Nous voyons un bungalow, très typique, avec beaucoup de couleurs et très chargé, pour faire écho au poids du secret qu’ils portent.

PLANLARGE.CA: est-ce donc dire que la grand-mère est au courant des agissements de son mari?

VGL: elle est dans le déni. Elle refuse de confronter la réalité. D’ailleurs, pour le rôle du mari, nous cherchons quelqu’un d’attachant, pour mettre l’emphase sur le fait que ces actions peuvent être commises par des personnes qui, à la base, n’ont surtout pas l’air d’agresseurs.

PLANLARGE.CA: pour jouer le rôle principal de Maude, vous avez choisi la comédienne Léa Roy. Pourquoi?

VGL: premièrement, tout comme la jeune femme qui s’est confiée à moi et m’a inspiré ce scénario, Léa possède beaucoup des traits hispaniques. Ensuite, elle a un charisme, une présence extraordinaire. Elle dégage un mystère, elle est de ces jeunes qui a une vieille âme, une grande maturité… Lui donner le rôle allait de soi.

Léa Roy

PLANLARGE.CA: en terminant, comment envisagez-vous le tournage?

AM: nous désirons quelque chose de calme, respectueux, quelque chose qui s’approche du recueillement. Nous souhaitons une approche organique, qui laissera les comédiens s’imprégner de leurs émotions, étant donné la lourdeur du sujet.

Évidemment, combiner une ambiance calme et un horaire chargé représentera notre plus grand défi.

Alex Mathieu, producteur

PLANLARGE.CA: les amis, merci beaucoup pour cet entretien et on se revoit très bientôt pour la suite!

CAMPAGNE DE FINANCEMENT

Contribuez au succès de Secreto avec un don! En échange, vous aurez accès à toutes sortes de cadeaux plus uniques les uns que les autres!

LIENS INTÉRESSANTS

SUR FACEBOOK

[custom-facebook-feed id=SECRETOLEFILM]

LIGNE DU TEMPS

Suivez ici l’évolution du projet à travers ses différentes étapes de conception.

À venir : le tournage et la post-production.

[cool-content-timeline post-type=”post” post-category=”” tags=”secreto” autoplay=”false” story-content=”short” taxonomy=”” layout=”horizontal” designs=”design-3″ skin=”default” show-posts=”3″ order=”ASC” start-on=”0″ icons=”NO” items=”3″ date-format=”j F Y”]

N’oubliez pas de partager et commenter cet article au bas de la page!

[mycred_hide_if balance=”10″ ctype=”mycred_default”]

Devenez membre V.I.P. dès maintenant! C’est gratuit et tout à votre avantage! Accumulez des points de diverses façons en parcourant Planlarge.ca et soyez récompensés en ayant accès à du contenu et des événements exclusifs! Déjà membre? Connectez-vous! ★

[/mycred_hide_if]
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
2